Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
 
 
Vous êtes ici : Accueil – Immigrer au Québec > Où s'installer? > Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
 
 
Site officiel du gouvernement du Québec
Recherche avancéeVersion imprimable
 
Immigrer et s'installerPourquoi choisir le QuébecOù s'installer?EmploiÉducationLogementLangue française

La région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine en bref

Territoire et principales villes
Économie et emploi
Enseignement et recherche
Portrait de l'immigration
Organismes de soutien à l’établissement et à l’intégration dans la région
Services offerts par le Ministère aux immigrants
Ressources disponibles et liens d'intérêt

Territoire et principales villes

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine font partie d’une région maritime située à l’extrême est du Québec reconnue pour la beauté de ses paysages, son caractère rural et l’accueil chaleureux de ses habitants.

La population s’est forgée une identité forte, influencée par son environnement et son éloignement des grands centres ainsi que par ses origines ethniques diversifiées. La région a d’abord été peuplée par les Micmacs, puis par les Français, les Acadiens, les Loyalistes, les Jersiais, les Anglais, les Irlandais et les Écossais. La population, composée aujourd’hui à 85 % de francophones, 10 % d’anglophones et 5 % de Micmacs, comptait, en 2012, 92 536 habitants, la classant au seizième rang pour l’ensemble du Québec.

La Gaspésie est une péninsule de 20 272 km2 bordée par le golfe du Saint-Laurent, alors que l'archipel des Îles-de-la-Madeleine est situé au cœur du golfe, à 215 kilomètres de la péninsule gaspésienne. Les Madelinots vivent à l'heure normale de l'Atlantique, c’est-à-dire une heure plus tard que dans le reste du Québec.

La région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine compte 42 municipalités, 7 territoires non organisés, 2 réserves autochtones et 1 communauté amérindienne micmac. Elle comprend 5 municipalités régionales de comté (MRC) et 1 municipalité hors-MRC (Îles-de-la-Madeleine). Toutes les MRC comptent moins de 20 000 habitants et la majorité des localités, moins de 5 000 habitants.

Les principales municipalités de la Gaspésie sont Gaspé (15 269 habitants), Chandler (7 706 habitants), Sainte-Anne-des-Monts (6 990 habitants), Carleton-sur-Mer, New Richmond et Paspébiac; ces trois dernières villes, situées dans la Baie-des-Chaleurs, comptent chacune près de 4 000 habitants. L’archipel des Îles-de-la-Madeleine, dont le centre principal est Cap-aux-Meules, compte quant à lui 12 824 habitants.

Information sur le territoire et les sous-régions

Économie et emploi

L’économie de la région de la Gaspésie–Îles-de-la Madeleine repose sur la pêche, la forêt et le tourisme. À ces activités saisonnières, se sont aussi ajoutées des activités de transformation. Le secteur de l'agriculture, bien que plus modeste, contribue également à l’économie régionale. Quant au secteur des services, il compte 79 % des emplois.

La région est reconnue dans trois créneaux d'excellence : les biotechnologies marines, le récréotourisme et l'énergie éolienne. Elle bénéficie par conséquent de mesures fiscales spécifiques pour toute entreprise qui crée des emplois en mariculture, en transformation des produits marins, en biotechnologies marines et dans la fabrication d'éoliennes.

D’ici 2016, 9 700 postes seront à pourvoir dans la région, en raison notamment des départs à la retraite.

Aussi, 80 % des entrepreneurs de la région prévoient prendre leur retraite au cours des prochaines années; dans bien des cas leur relève n’est pas assurée.

Pour connaître les perspectives d’emploi de la région, consultez le site Internet d’Emploi-Québec.

La région dispose de services d’aide à l’établissement durable pour les personnes de tous âges et de toutes origines qui désirent y travailler ou y démarrer une entreprise. Pour plus d’information, consultez les sections Travailler et Entreprendre du portail Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine.

Information sur l'économie, l'emploi, les services et la vie culturelle

Soutien au démarrage d'entreprises

La région offre divers services de soutien au démarrage d’entreprises. Pour en savoir plus, visitez la section Entreprendre du portail Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine.

Enseignement et recherche

Le réseau d'enseignement de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est composé de quatre commissions scolaires, du Cégep de la Gaspésie et des Îles et du Groupe Collégia, un consortium de services de formation continue associé au Cégep. En plus de l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec et de son centre de recherche Halieutec à Grande-Rivière, le Cégep compte trois centres d’enseignement général; ils sont situés à Gaspé, à Carleton-sur-Mer et aux Îles-de-la-Madeleine.

Trois centres de recherche sont affiliés à des universités québécoises : le Consortium en foresterie, le Centre de recherche en énergie éolienne Corus et le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes. De plus, la chaire multifacultaire de recherche et d’intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine de l’Université Laval mène différents projets de recherche.

Information sur l’enseignement et la recherche

Haut de page

Portrait de l'immigration

Plusieurs communautés culturelles sont présentes sur le territoire. Actuellement, les personnes immigrantes qui résident en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine sont nées principalement aux États-Unis, en France, en Chine et en Belgique. Les personnes immigrantes qui s’établissent dans la région sont essentiellement des personnes parrainées, des travailleuses et travailleurs qualifiés et des gens d’affaires.

Organismes de soutien à l’établissement et à l’intégration dans la région de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine

Services offerts par le Ministère aux immigrants

Ressources disponibles et liens d'intérêt

Pour en savoir plus

Prenez contact avec le Centre de contacts clientèle ou consultez le Répertoire des services offerts par les partenaires du Ministère.

 

  Haut de page
 
Politique de confidentialité | Médias sociaux | Déclaration de services à la clientèle | Accès à l'information | Accessibilité
Dernière modification : 2014-11-11
Portail du gouvernement du Québec